lundi 6 février 2017

J'ai lu : La Mécanique du Coeur




Je suis allée faire un tour à la bibliothèque de Sibiril, en général j'emprunte surtout des livres pour enfants, mais cette fois-ci, pour accompagner les célèbres Balthazar j'ai  choisi La Mécanique du Coeur de Mathias Malzieu des Editions Flammarion sortie il y a 10 ans.

"Pourquoi? 
- Pour la couverture pardi!"

Ah oui, l'ambiance Tim Burton m'a attirée la rétine, le titre mélancolique a amplifié mon envie et la quatrième de couverture me confortait dans l'idée de lire un bel ouvrage!

RÉSUMÉ :

Edimbourg, 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son coeur en reste gelé. Mi-sorcière mi-chaman, la sage-femme qui aide à l'accouchement parvient à sauver le nourrisson en remplaçant le coeur défectueux par une horloge. Cette prothèse fonctionne et Jack vivra, à condition d'éviter toute charge émotionnelle : pas de colère donc, et surtout, surtout, pas d'état amoureux.
 Mais le regard de braise d'une petite chanteuse de rue mettra le coeur de fortune de notre héros à rude épreuve : prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais jusqu'aux arcades de Grenade et lui fera connaître les délices de l'amour comme sa cruauté.

MON AVIS :

" Il doit rester quelque rêves d'enfant cachés sous l'oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d'adulte. "

Cette citation je l'ai lu et adorée sur les réseaux sociaux, et je l'ai retrouvé avec surprise et bonheur au chapitre XIII de cet ouvrage. Elle résume selon moi, au mieux ce livre. Un livre qui touche des sujets important comme le passage de l'enfance à l'adolescence puis la vie adulte, le besoin de maternité, l'amour et le rejet de la différence. C'est avec une superbe poésie bucolique que l'auteur traite magnifiquement ces sujets. Il sait jouer des engrenages pour nous faire ressentir la tristesse mais aussi le bonheur d'un enfant qu'on a essayé d'empêcher de grandir et qui croit ce que disent les grands...

Ce livre je le conseille autant pour sa prose que pour son humour. Son univers est époustouflant d'irréalisme et d'horribles beautés. Les sujets abordés sont touchants et à la fois tellement banaux. Cet ouvrage offre une délicate remise en question qu'on soit enfant-adulte, parents, amoureux, handicapé ou non...

Tu l'auras compris, je l'adore! Et je le recommande!

2 commentaires: