mercredi 13 février 2019

Qui dit : "bébé" dit : "sac à langer"!






Toi : "Un sac à langer rose pour un garçon?"
Moi : " Bin oui c'est moi qui le porte !"

Ce sac à langer était mon défis d'après naissance ! Et oui, c'est quand mes nuits étaient écourtées, que le volume de linge avait triplé avec les couches lavables et que le tire-allaitement produisait le double de vaisselle que j'ai décidé de faire MON SAC A LANGER !
En vérité j'avais acheté tout le matériel pendant la grossesse mais je n'ai pas pris le temps de le réaliser. C'est tellement plus amusant de coudre des déguisements ou des vêtements pour bébé qu'un sac à langer... Sauf que ce dernier commençais à manquer à mon équipement ! Donc je me suis lancée très doucement, les après-midi sans fatigue pendant la sieste du petit trésor.

Le tuto tu le trouveras ici, il est juste ... PARFAIS !





J'ai choisi trois tissus en coton. Le premier aux motifs fleurie est parfaitement raccord niveau couleur avec le tissu à poids ! Pour l'intérieur j'avais un tissus coton blanc bien lourd. Pour plus de peps j'ai choisi des fermetures éclaires très foncées mais dans le ton. Et comme j'aime le look bobo, je n'ai pas rigidifier le tissus! Ce qui donne à mon sac un style loose qui fait une grosse différence avec ce qui est présenter sur le blog de Barbara!

Pour réaliser ce sac, j'ai suivie scrupuleusement les instructions du tuto; En plus d'être simple et très détaillé il est drôle! C'est donc avec plaisir que je réalisais chaque jour une étape du montage. Chaque étape est expliquée simplement et quand il y a un aspect technique il est rudement bien détaillé ce qui facilite l'application.




A l'usure mon sac à langer me satisfait, il est beau, pratique et solide! Alors un conseil si tu dois réaliser un sac à langer, couds celui là!

Bonne création!   

vendredi 8 février 2019

J'ai lu : L'instant présent



Voilà un petit moment que je voulais lire un livre de Guillaume Musso! Voilà qui est fait! Ma belle maman m'a assuré que j'aimerai celui là! Elle avait raison.

RÉSUMÉ :

Souviens-toi que l'on a deux vie. La seconde commence le jour où on se rends compte que l'on en a qu'une.

Pour payer ses études d'art dramatique, Lisa travaille dans un bar de Manhattan. Elle fait la connaissance d'Artur Costello, un jeune médecin urgentiste. En apparence, il a tout pour plaire. Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres. Deux ans plus tôt, il a hérité de la résidence de son grand-père : un vieux phare isolé dans lequel une pièce a été condamnée. Malgré sa promesse, il a choisi d'ouvrir la porte, découvrant une vérité bouleversante qui lui interdit de mener une vie normale.
Sa rencontre avec Lisa va tout changer et lui redonner une raison d'espérer. Dès lors, Arture et Lisa n'ont qu'une obsession, déjouer les pièges que leur impose la plus impitoyable des ennemis : le temps.

MON AVIS :

En lisant le résumé, je ne m'attendais pas du tout à cette histoire. Le décore est planté dès les premières pages. Le suspense est intense, le rythme insoutenable. Les indices sont distillés afin de nous mettre sur la piste sans nous permettre de résoudre l'énigme ! Nous nous prenons au jeux, nous ne lâchons pas le livre! Arthur nous parait sympathique, puis antipathique voir égoïste mais nous le comprenons, nous nous y attachons! Lisa n'est pas en reste! Nous aimons ce couple, nous aimons leur histoire, nous souffrons pour eux! Nous ne comprenons rien à cette histoire fantastique... Jusqu'au dernier chapitre! Un retour à la réalité stupéfiant! Merveilleux, touchant!

Ce livre est excellant! Il n'a pas son pareil! J'ai hâte d'en lire un autre!





mercredi 30 janvier 2019

La poire!





La poire est un fruit capricieux! Il exulte pendant quelques heures, mais il  ne faut pas louper LE moment, sans ça le fruit se transforme en immondice!

Cette tarte n'est pas vraiment une de mes créations. En effet, c'est le souvenir d'une tarte découverte  lors de la visite d'un copain de mon frère il y a ... Je tairais le nombres d'années c'est inconvenant ! Donc un grand merci à Barzou pour cette recette!




Pour 8 gourmands il te faut ...

POUR LA PÂTE
250 g de farine banche (c'est un dessert quand même)
125 g de beurre
65 g de sucre glace
2 jaunes d’œuf 


POUR LA GARNITURE
4 belles poires bien mûre (sinon prévoir de l'eau au miel)
100 g de chocolat


POUR LE BATTU
2 œufs
20 cl de crème
20 cl de lait
50 g de sucre
50 g de poudre d'amande


POUR LE DÉCORE lol
Sucre complet
Quelque amande effilées






Pour la pâte mets la farine, le beurre à température ambiante coupé en petits cubes et le sucre dans le bol d'un robot cuisinier. Mélanges au batteur K jusqu'à l'obtention d'une sorte de sable. Ajoutes ensuite les deux jaunes d’œuf.  Bats encore un peu (enfin fais battre le robot) jusqu'à l’obtention d'une boule de pâte. Sors la pâte du bol et fraises-la (fais des rotations jusqu'au changement de texture de la pâte). Puis réserves au frigo! Sinon à la main ... non fais là au robot lol

La poire est un fruit ingrats à cuisiner! Mûre elle est parfaite mais si elle ne l'ai pas assez alors il va falloir la passer à la casserole! Pelles les poires et coupes les en deux. Elles sont mûre? Tant mieux! Elle ne le sont pas? Poches les dans 500 mL d'eau bouillante sucrée avec une généreuse cuillère à soupe de miel pendant 5 minutes. Puis découpes-les en tranches.

Coupe en copeaux 100 g de chocolat à pâtisserie à toi de choisir le pourcentage de cacao! 

Abaisses et fronces la pâte. Facile pour une pâte sablée n'est ce pas ? Garde la recette pour tes biscuits de Noël elle est top! Dans un saladier mélanges les ingrédients du battu. Recouvres la pâte avec les copeaux de chocolat. Ajoutes les poires (fais nous de belles arabesques!) et recouvres du battu!

Pour que ce soit vraiment jolie saupoudres de sucre complet (pour la couleur et une pointe de goût caramélisé) et d'amande effilées.

Cuirs le tout à 200°C pendant 40 minutes (comme toujours je mets la tarte au four et j'allume le four, quand le préchauffage est atteint je compte 25 minutes) !

Sors la tarte du four et fait la refroidir! Mets là au frigo jusqu'au service, c'est froide qu'elle se révèle!

Et comme d'hab avant que des gloutons ne te dévorent tout sans vergogne, prend une jolie photo et postes-la sous l'article!

Bon ap!

lundi 21 janvier 2019

Savez vous coudre pour bébé à la mode d'Isabelle Le Loup




Mon petit dernier à 18 mois, et voilà donc plus d'un an et demi que je lui couds des vêtements avec le livre Je couds pour bébé d'Isabelle Leloup ! Et je tiens à te faire partager mon expérience!



Le livre,






Un format presque carré 19,5 sur 22 cm typique des Editions Marie Claire. Des couleurs claires, une calligraphie féminine qui attire l’œil de toute les jeunes mamans couturière!

Les photos sont bucoliques. Elles subliment les modèles en associant des couleurs douces et des objets en matière naturel. Les modèles sont confectionnés avec les tissus Froufrou très champêtre  tant dans les teintes que dans les motifs, ce qui renforce le coté naturel des photos.

Les modèles simples et intemporels... sont au nombre 28, il y a 11 modèles filles, 8 garçons et 9 accessoires. Robes, culottes ou brassières pour petites filles, irrésistibles salopettes, gilets ou bavoirs pour petits garçons, mais aussi accesoires : nid d'ange, coussin nuage...  Les vêtements garçons sont très facilement transposable en fille et inversement quelque modèles filles peuvent aller à des garçons du moment que l'on modifie les finitions.

Bref ce livre donne envie surtout avec son petit prix 18,90€ qui reste raisonnable pour un livre de couture débutante avec patron!

Les modèles,

J'ai cousus 8 modèles différents autant dire que je suis loin de les avoir tous testé hélas! Mais j'ai cousus plusieurs fois mes favoris. M'offrant ainsi la joie de tester différent tissus et de les modifier au fil de l'eau!

Premièrement ces vêtements taillent large car ce sont des modèles qui se porte large, ils sont idéaux pour les couches lavables. J'ai toujours cousus la taille correspondant à l'âge de mon garçons et je n'ai pas eu de problème à part pour le gilet de berger Lucien qui est vraiment très très court!

Deuxièmement ils sont très consommateur en tissu mais c'est ce qui les rends rapides et simples à réaliser.

Troisièmement, les explications sont assez claires mais une bonne relecture teste n'aurai pas été du luxe. De plus, l'auteur préconise beaucoup de couture à la main, que je déconseille sauf pour les modèles de très petites tailles.

Quatrièmement, la reprise de patron est franchement facile!

Enfin, le style est très loose, bobo chic. Malgré l'allures rétro, ces modèles sont très contemporains. Ils sont idéaux pour tout ceux et celles qui aime le style slow, naturel, bobo chic, rétro...

Mes réalisations (dans l'ordre du livre),


J'ai cousus la culotte Lison, qui est bien une culotte et pas un bloomer, idéale pour les étés chauds quand on ne veux par que bébé se promène en couche! Modèle mixe, indispensable pour accompagner les petites robes!



La barboteuse Alice, si les coutures main du biais posé sur les cuisses sont indispensables en 3 mois, c'est tout à fait réalisable à la machine pour les autres tailles. Très jolie, ce modèle bien que présenté comme modèle fille convient très bien aux garçons, le choix du tissu et du biais faisant la différence! Je conseille tout de même la pose de pression plastique type Kam pour que la barboteuse reste en place surtout en 18 mois!


La brassière à volant Camille, je l'ai réalisé pour une petite filles dans un coton épais marron très tendance avec un petit jeans. Ce modèle étant doublé il est idéale pour l'hiver. J'ai repris ce même modèle en remplaçant le volant par du biais pour mon garçon! Une petit brassière très simple qui accompagne dignement mon modèle préféré la salopette Paul!


Et si nous parlions modèle garçon? La chemise de grand père Augustin! Ah je l'ai cousus dans toute les tailles, simple, elle est très facile à faire et se porte longtemps. Je l'ai cousu un grand nombre de fois et complexifiant le modèle à chaque fois (pose de patte de boutonnage, col Mao, transformation en chemise...) C'est un délice. Dans un coton elle est très chic et dans un jersey elle est ultra confortable!



Le pantalon Baptiste, le seul modèle que j'ai modifié dès le début, il monte très haut presque sous les bras, j'aime les vêtements des années 40 mais c'est trop! De plus j'ai l'impression qu'il y a un erreur dans les explications... Bref! Je l'ai cousus de nombreuse fois car la forme est sympas, mais à chaque fois je raccourcissais le haut et allongeais les jambes!



Le gilet de berger Lucien! Il est juste magnifique, il se porte très court il est juste merveilleux sur une salopette Paul ou sur un pantalon Baptiste! Le problème c'est que le patron est vraiment court! Pour simplifier la réalisation j'ai éliminé la pose de biais, j'ai compensé avec les marges de couture mais il reste très serré... Alors attention!



La salopette Paul! De loin le modèle que j'ai le plus réalisé! Une forme loose, confortable, cette salopette est pratique et tellement facile à réaliser que je la couds presque les yeux fermés. J'ai toujours modifié le modèle en éliminant le biais des épaules pour le remplacer par des bretelles. Je posais l'élastique à 1,5 cm des borts et je fermais la couture du haut en faisant des rentrées et une couture sur l'endroit. Parfois je posait des pressions (métalliques ou plastique en fonction du tissus) et souvent j'ai réalisé des boutonnières pour poser des boutons en bois qui selon moi ajoutait un côté naturel tellement agréable! J'ai réalisé cette salopette en la doublant ou pas, avec du jeans fin, du coton, du lin, de la flanelle, de la double gaze, du jersey! A chaque fois, son style bobo me charme, mon garçon est magnifiquement à l'aise! C'est de loin le modèle que je préfère au point que j'ai repris le patron pour le mettre en 2 ans et 3 ans!




Le nid d'ange Avril, ça tombe bien mon garçon est né en mai lol Il est simple, confortable et sobre! En fonction des motifs et du tissus il ne peut que ravir toute les mamans! Je l'ai réalisé en noir et blancs! Il épousait parfaitement la forme du couffin de Victor! Je regrette presque de ne pas en avoir réalisé plus!





Pour conclure! J'adore ce livre pour ses modèles qui sont à la fois beaux et confortable, à la mode et intemporels. La réalisation très facile des vêtements est accessible aux débutants. J'aime les photos et la mise en page très soignée qui donne envie comme tout les Marie Clair .... Mon gros regret : les modèles s'arrête à 18 mois! C'est un peu juste.

Si toi aussi tu as testé ce livre ou que mon avis t'a intéressé n'hésite pas à laisser une photo ou un petit commentaire. C'est tellement agréable de se savoir lu ;)

Bonne couture!




mercredi 16 janvier 2019

L'anniversaire nature et éthique... ou presque!

Pour Noël nous avons joué la carte des jeux en bois, d'occasion et des emballages recyclables (je n'ai pas eu le temps de faire les sac à cadeaux...) Pour l’anniversaire de mon 6 ans, je voulais continuer dans le même esprits en proposant une décoration nature, des cadeaux en bois et/ou de fabrication artisanal et surtout du fait maison!

Il me fallait d'abord trouver un thème pour penser les invitations, la décoration de table, les petits souvenirs et surtout l'animation! Hugo est toujours aussi fou des chevaliers, mais il adore aussi Robin des bois... Il a choisit avec enthousiasme Robin des bois! Ça tombe bien pour la décoration nature lol

Les invitations...





Rien de plus simple! Une missive (in English of cause, le voisin est de la partie) en forme de parchemin! Hugo a recopié le texte sur l'ordinateur, puis nous l'avons mis en page. Nous avons imprimé la missive avec la police de caractère Aurore (Royale!) Pour l’aspect vieillit Hugo à brunis les feuille au café et déchiqueté les borts en forme de parchemin, enfin il a froissé les feuilles (ça fait mal!) ... J'ai roulé l'invitation à remettre en main propre,  j'ai attaché le tout avec une cordelette. Pendant ce temps Hugo pliait l'invitation à poster, l'a mise dans une enveloppe vieillie elle aussi! Pour donner encore plus l'impression de missive nous avons celé le tout à la cire verte et pour aller jusqu'au bout du côté nature nous avons utilisé un timbre oiseaux (rouge pour le copain Louis!)


La réception...



J'ai réalisé une jolie décoration naturelle faite de branches, feuilles séchées et écorce sur le buffet. La couronne en bois recevra le gâteau.  J'ai réalisé des animaux des bois en pâte à sel avec des emporte pièces puis comme il s'agissait de Robin des bois, j'ai ajouté des pièces histoire qu'il y ai quelque chose à voler lol 

L'animations...





Première chose à faire était de "déguiser" tout le monde! C'est donc armé de gommettes, papier et tube de colle que les garçons ont customiser leur chapeau de Robin des bois!

Une fois, l'indispensable réalisé nous avons proposer au garçons de relever des défis! 

D’abord un jeu d'adresse! Ils devaient traverser un parcours avec une cuillère dans la bouche... Facile? Dans la cuillère il y a une noix qui ne doit pas tomber!
Puis les garçons devait faire tomber des boites de conserves armés de pistolet à pompe, balles ou flèches!

Et enfin, un coloriage pour calmer tout le monde!



Les cadeaux... dans le thème!


Hugo adore tirer à l'arc! Il avait reçu lors d'un anniversaire une panoplie d'armement indien comprenant un couteau et son fourreau, un arc et des flèches en plastique... Il n'a pas fait de cas du couteau par contre l'arc à été usé jusqu'à la corde si je peux me permettre le jeux de mot! N'ayant pas résisté à son utilisation intempestive, nous avons décider de remplacer l'arc par un homologue plus solide et surtout plus naturel. C'est pourquoi nous avons commander l'arc et ses flèches en bois, chez une entreprise familiale de Boston (elle livre aussi en France) va voir ici
Pour compléter la panoplie, j'ai réalisé un déguisement de Robin des bois qui est son nouveau modèle de vertu... (il y a ici un sujet à discutions mais ce n'est pas le sujet de l'article... ouf!) Pour réaliser ce déguisement, j'ai montré plusieurs photo de déguisement d'enfant à Hugo via Ecosia image et Hugo à sélectionné son préféré! Puis j'ai confectionné le déguisement à partir de tutoriel de "vrai" vêtements afin qu'il soit confortable. Pour plus de détails va voir mon article! (à venir).


Ou pas! Hugo est toujours passionné par les chevaliers, nous lui avons donc acheter un château pour ses chevaliers Playmobil! Mais comme j'ai envie de réduire la quantité de plastique présente dans sa chambre pour aller vers plus de naturel, j'ai trouvé qu'un château en bois serait un bon compromis. Nous avons acheter le château de chez Lidl, neuf (il n'est pas encore sur les sites de revente)... Oui il n'est pas aussi éthique, celui de chez Jennyfer... Comme nous n'avons pas un porte monnaie extensible, dans notre démarche écologique nous privilégions, l'occasion, puis l'achat d'objet en bois de fabrication artisanale et enfin si le reste n'est pas possible nous achetons des objets en bois...


Voilà, encore une petite victoire pour moi! Je voulais faire plaisir à mon garçon sans ruiner la planète! Pour cela il me fallait répondre à un cahier des charges établie par moi et mon mari: Des jouets qui lui tienne à cœur le moins polluant  et le plus naturel possible. Une fête sans déchet ou presque et sans gaspillage mais qui laisse un beau souvenir sur la rétine et dans la tête avec une belle décoration et des animations amusantes! Le pari est tenu et j'en suis très satisfaite!

Nous verrons si nous réussirons le même paris l'an prochain! Pour être avec plus de cadeaux dématérialiser et maison!


L'invité surprise!





mercredi 9 janvier 2019

J'ai lu : La Liste de mes envies




De quoi avons nous besoin? De quoi avons nous envie? Et si tout nous était possible que ferions nous?

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt raconte en pudeur l'histoire de Jocelyne Guerbette qui peut désormais tout s'offrir!

RÉSUMÉ :

Lorsque Jocelyne Guerbette, mercière à Arras, découvre qu'elle peut désormais s'offrir tout ce qu'elle veut, elle se pose la question : n'y a-t-il pas beaucoup plus à perdre?
Grégoire Delacourt déroule ici une histoire forte d'amour et de hasard. Une histoire lumineuse aussi, qui nous invite à revisiter la liste de nos envies. 

MON AVIS :

Ce livre a été adapté au cinéma, je n'ai pas vu le film. Par contre, j'ai beaucoup aimé le lire! La prose est agréable, l'histoire bien écrite et les personnages sympathiques. L'héroïne, femme simple, nous raconte sa vie sans ménagement mais avec pudeur. C'est beau, c'est simple, elle a tout compris! L'auteur est un homme, je l'admire! Il a lui aussi tout compris! Il parle à travers son personnage comme une femme. Je reste subjuguée par son discours. Son héroïne est forte, faible, heureuse, malheureuse : une femme, une femme simple. Elle sait se contenter de ce qu'elle a! Une femme qui vie vraiment et qui construit son bonheur avec ce qu'elle a sous la main!
Ce livre vaut bien tout les livres sur le développement personnel que j'ai pu lire jusqu'ici! Une belle leçon de vie...

Il faut l'avoir lu!


mercredi 2 janvier 2019

Je ne TE souhaiterai pas une bonne année!

Source


En reprenant le clavier pour le premier article de l'année, je comptais te souhaiter mes traditionnels vœux, sincères, enthousiastes et bien vaillants mais...

Comment te souhaiter une bonne santé quand on sait qu'elle est anéantie à coup de produits chimiques déversés dans nos champs, nos meubles et nos vêtements?

Comment te souhaiter de trouver un bon travail quand on sait que même avec du travail tu peux vivre sous le seuil de pauvreté?

Comment de souhaiter de gagner plus d'argent quand on sait qu'il corrompe tout ceux qui en ont trop?

Comment te souhaiter le bonheur quand on sait que c'est toi qui le décide?

Comment te souhaiter plus de sérénité quand on sait que tout ce qui précèdes sont la base du stress?


Alors non je ne TE souhaiterai rien pour 2019! 

Par contre NOUS souhaite :


L'équité pour tous!
L'égalité femme/homme! 
L'écologie au centre du développement! 
L'humanité au centre de nos intérêts! 
La sérénité comme PIB! 

2019, c'est encore 365 opportunités! A nous de penser global, à nous d'agir pour notre bien être et notre bonheur! A nous de désencombrer nos maisons et nos têtes! A nous de ralentir! 


A NOUS DE DÉCIDER D’ÊTRE HEUREUX!

samedi 8 décembre 2018

Nos activité de décembre!




L'emploi du temps de décembre étant déjà bien chargé avec les activités de Noël. Je ne veux pas surcharger nos journées avec des activités scolaires en masse. J'ai donc fait mon "petit" marché chez Maman Happycultrice . J'ai sélectionnée quelques activités de mathématiques et de graphisme, agrémentés les activités d'écriture et lecture à la sauce de Noël... Et c'est tout!


D'abord j'ai ressortie nos livres de Noël que j'ai complété avec des ouvrages de la bibliothèque en anglais Of course! Je choisit les livres de Noël pour leur images, les histoires qui sont en générale généreuses et douces! Ils  parlent de la magie de Noël et de générosité mais aussi du Père-Noël et de cadeaux...



Le loup qui n'aime pas Noël d'Orianne Lallemand & Eléonore Thuillier : encore une fois notre Loup grognons version grinch sera influencé par ses amis qui lui apprennent à aimer la fête de Noël. L'histoire est comme toujours dynamique, agréable à lire.
Le Noël de Balthazar de Caroline Fontaine-Riquier & Marie-Hélène Place : un concentré de bonne attention! Balthazar et Pépin se séparent de leur bien le plus précieux pour offrir un cadeau à l'autre! Cette histoire stimule la générosité toute en poésie!
Le conte d'hivers des dôles de petites bêtes d'Antoon Krings : Des contes toute en douceur et générosité idéale pour cette période.
Renato aide le Père-Noël de Virginie Hanna & Maud Legrand : Un petit renne prend de l’assurance en donnant un sacré coup de main au Père-Noël!

Et quelques livres beaux à regarder et à lire en langue étrangère!

Milestory

Je me suis offert le luxe de réaliser l'imagier proposé par Maman Happycultrice, il est très complet et avec les trois écritures c'est merveilleux!!!



Pour le travail de la main : j'ai dans un premier temps ressorti les livres de coloriage de Noël de l'an dernier. Puis j'ai sélectionné des exercices de graphisme sous forme de dessins de Noël.
Nous réaliserons aussi des cartes de Noël aux copains en collage de gommettes!!! Et une boule de Noël en broderie, promis je vous posterai le résultats sur Instagram! C'est un objet merveilleux pour travailler la motricité fine mais aussi la patience!


J'ai ajouté dans la boîte d'objet qui accompagne les lettres mobiles des objets de Noël qui me permettait de présenter le phonème "OU" comme un OUrs, une bOUle de Noël, une cOUronne et une bOUgie!



L'écriture commence par la manipulation des lettres rugueuses. Nous avons la chance d'avoir un coffret Nathan de lettres rugueuses en cursive. Or lors de la manipulation des lettres, le mieux est de les redessiner dans la farine... Sauf que farine et bébé ne font pas bon ménage! De ce casse tête est née la boîte du mois! C'est une boite dans laquelle on retrouve les lettres rugueuses qui compose le nom du mois, la farine et les images associées aux lettres! Il faut ce qu'il faut pour faire cohabiter tout le monde ;) Et comme Hugo connait les lettres et qu'il s'agit ici d'une révision cet arrangement passe très bien!



La grande nouveauté est la roue scripte / cursive afin qu'Hugo se fasse à cette écriture. J'ai trouvé la roue ici! Cette roue est accompagnée d'exercice d'écriture en cursive très appréciés par Hugo ici. Je lui ai demandé de choisir trois mots qui représente Noël pour lui : train, village et biscuits ;)



Le petit n'est pas en reste! En ce moment il est très "transvasement" du coup, il a le droit à deux ateliers: transvasement avec cuillère et transvasement de grosse graine! Je lui propose aussi les systèmes de fermeture!



Voilà, c'est le dernier article de l'année! Je te revois en janvier pour encore plus d'idée d'éducation, organisation, lecture et cuisine! En attendant, je te souhaite de chaleureuses fêtes de fin d'année! Chargées de bons moments en famille et entre amis!







vendredi 30 novembre 2018

Qui est dans les temps pour le calendrier de l'Avent!





Comme chaque année, je souhaite faire un calendrier de l'Avant aux enfants pour vivre pleinement cette période enchantée! Mais comme chaque année, je souhaite remplacer le traditionnel calendrier en chocolat par un calendrier d'activité !

J'étais à deux doigts d'acheter des petits sacs en papier krafts à remplir quand je suis tombée sur celui de Karine du blog Le monde de K! A chaque fois, je tombe sous le charme de son univers et évidement son idée m'a donnée envie de ... COPIER !!! J’admire Karine qui d'une boite de chaussure, un peu de papier et des crayons imagine un polaroïd-calendrier-de-l-avant !


Le monde de K


Bon qui dit copier ne dit pas photocopier ! Je me suis donc emparée de l'idée et je l'ai remaniée à ma manière! Pour moi le Père-Noël est entouré de vieilleries et de jouets en bois... Du coup, j'ai "vieillis" le polaroïd et j'ai choisis des couleurs plus naturelles pour le réaliser !



Comme Le monde de K, j'ai recouvert une boite à chaussure d'enfant, d'un papier qui traînait dans ma réserve. Pour cela j'ai utilisé de la colle blanche diluée avec de l'eau et j'ai marouflé le papier sur la boite.



J'ai découpé un flash, un bouton, un objectif et une fente dans du carton de différente épaisseur pour donner un peu de relief à l'appareil (les découpes mal assurées de l'objectif lui donne un côté artisanal qui me plait) ! Pour les dessins n'ayant pas le talent de Karine j'ai simplifié et kitsché à font Noël !!!


Il ne me restait donc plus qu'à trouver les 24 photos qui correspondaient aux 24 activités ! De les vieillir (il faut ce qu'il faut), les imprimer, découper, coller, supplier ma copine pour qu'elle me prête sa caméo pour prédécouper les photos (ça c'était le plus facile! merci Violaine) et mettre le tout en boîte !

Voilà, le résultat !!!




Pour les idées, j'ai choisi de mettre les événements en rapport avec Noël dans les activités afin de ne pas surcharger notre emploie du temps. Rien ne sert de faire faire une activité manuelle alors que l'on rentre de l'Arbre de Noël organisé par le travail de Monsieur !

J'en profite pour intégrer le grand tri de Noël durant lequel Hugo se sépare des jouets qu'il n'aime plus pour les donner à ceux qui n'en ont pas beaucoup. Activité à laquelle je tiens ! Car Noël ce n'est pas que recevoir !

Des sorties qui changent ! Patinoire, ciné... Histoire de nous bouger un peu (je suis très plan plan en hiver).

Des soirées pénardes pour les parents. Facile à mettre en oeuvre, parfois elles occupent les enfants pendant que nous faisons autre chose (dessin animé de Noël, C'est pas sorcier de Noël, repas à l’envers, bain lumineux).

Et enfin des soirée qui impliquent toute notre petit monde car Noël c'est surtout une fête de famille : cuisine, chant de Noël, conte sur table...

Fais au mieux pour toi ! Un conseil prévoies bien tes activités, et organises les bien en fonctions de vos emplois du temps ! Et surtout, réunis tout le matériel nécessaire à l'avance !!!




Sur ce Bonne période de l'Avent !!!









jeudi 15 novembre 2018

J'ai lu slow !


A l'arrivé de notre aîné Hugo, j'étais un peu stressée à l'idée de m'occuper d'un enfant... En effet, dernière d'une famille de quatre, c'est de moi qu'on s'occupait. Et mon seul rapport avec la maternité étais un poupon trembleur apporté par le vieux barbu! Mes neveux? La distance géographique ne m'a pas permis de me faire la main dessus (heureusement pour eux!)
Ma seul vrai expérience avec les enfants a été celle que j'ai vécue en tant que cheftaine scout! Je te passe les détailles du pourquoi et comment, mais je me suis retrouvée à chanter autour du feu au milieu des bois avec des enfant de 6 à 9 ans...  Ce fut une merveilleuse expérience et c'est grâce à elle que j'ai retrouvé fois en l'humanité! (Rien que ça)
Donc faute de pratique j'ai fais ce que je savais le mieux faire ! Je me suis renseignée. Je cherchais une sorte de "mode d'emploi" et j'espérais le trouver dans ces nouvelles méthodes d'éducations basées sur des expérimentations aillant fait leur preuves. Nouvelles, nouvelles... Montessori, Freinet, Reggio ça date du siècle dernier lol Oui mais elles réémergeaient!
Tout a commencé avec 60 activités Montessori pour mon bébé des Editions Nathan. Puis d'autre ont suivi tous basé sur le même modèle : une préface qui présente Montessori, puis le principe de la méthode  et enfin des applications simples à mettre en place en fonction de l'âge des enfants.

Ici nous pratiquons Montessori à la maison et jusqu'à maintenant à l'école. Cette méthode à fait ses preuves. Mais nous ne sommes pas puriste. C'est pourquoi je butine tout ce qu'il y a de bon dans les méthodes Reggio (pour l'art par exemple) et Freinet (pour la culture).


Isabelle Huiban est une férue de l'éducation Steiner - Waldorf, elle nous parle de sa vie et de ses choix sur son blog Journal des champs. C'est donc naturellement qu'elle a écrit le livre slow pour inviter les parents à ralentir et aussi les initier à la pédagogie Steiner - Waldorf. Encore une fois, les éditions Nathan nous proposent des idées éducatives en s’appuyant sur l'expérience de parents qui ont choisis de faire autrement !

Pour en savoir plus sur cette pédagogie, je t'invite à regarder cette vidéo qui l'explique très simplement et rapidement.

Après la lecture de ce livre j'étais septique... Pas sur le livre en soit car il est très bien fait pour une mise en bouche, mais sur la méthode! En effet, Steiner explique qu'avant 7 ans il faut stimuler l'imaginaire et le jeux et surtout ne pas introduire les mathématiques ou la lecture ! C'est opposé à la méthode Montessori que je pratique avec Hugo depuis presque 6 ans (Montessori est convaincu que tout ce passe avant 7 ans et qu'il faut être le plus réaliste possible avec les enfants de moins de 3 ans)  ... Autant te dire que j'étais déroutée!

Mais à bien y regarder la méthode Steiner est utilisé en partie par l'éducation national. Nous commençons les mathématique et la lecture au CP soit à 7 ans. Nous pratiquons de la flûte et nous faisons de l'art plastique. Hélas, toute la douceur et le dynamisme de cette méthode est mit de côté. Un dynamisme porté par la curiosité naturel de l'enfant (comme pour Freiner)... Et qui qui est selon moi, le meilleur facteur de motivation.

Finalement mise à part leur opposition "scolaire" les méthodes Steiner, Montessori, Freinet, peuvent être complémentaires. Et elles appellent à un apprentissage bienveillant qui forme des esprits libres et réfléchis. Le petit plus pour Steiner c'est son côté nature qui forment nos futures écologistes par contre je passe sur l'anthroposophie car ce n'est pas traité dans le livre...

Je ne suis pas convaincu par l'éducation Steiner concernant l'apprentissage car je suis trop dans la pratique de la méthode Montessori pour faire autrement. Par contre je suis totalement en osmose avec l'auteur qui explique qu'il faut mettre l'enfant dehors, qu'il faut ralentir, qu'il faut l'entourer de nature avec le choix de jouets et vêtements naturels. J'aime aussi l'idée de vivre au rythme des saisons.

Isabelle Huiban a su me donner envie de sorti en laissant les enfants jouer avec ce qu'ils trouvent, les laisser observer, jouer et s'ennuyer... J'ai adoré ses propositions d'activités en pleine air, ses bricolages naturels, sa foie en la capacité artistique de l'enfant et sa proposition de se lover au prêt du feu pour lire, jouer ou chanter un conte...

L'auteur nous présente en douceur les principes de le méthode Steiner, elle n'entre pas dans les détailles mais c'est une bonne introduction.
Puis elle nous ouvre les portes de son quotidien en proposant des activités magnifiquement illustrées. J'aime ces photos, car en plus d'être belles, douces et simples elles sont indispensables car elles magnifient l'état d’esprits de l'auteur.

Isabelle Huiban, est bien vaillante avec nous, elle nous conseille sans pour autant nous contraindre, elle nous invite à simplifier notre vie pour mieux en profiter (comme beaucoup d'autre lecture que j'ai faite dernièrement). Elle replace le rôle des parents dans la famille. Elle va un peu plus loin que la simple mise en application d'une méthode (ce qui me plait).

Ce livre est a mettre dans les mains de tous les non initiés qui aiment prendre le bon de toutes les méthodes éducatives qu'ils croisent ! Mais aussi de tout les parents qui souhaitent ralentir leur vie et se rapprocher de la nature. 

Bonne découverte !




samedi 3 novembre 2018

Fall salty pie! Non il ne s'agit pas d'un oiseau!



Ce que j'apprécie ici c'est que les américains vivent aux rythmes des saisons... et qu'ils cuisinent pour le plaisir! Ce qui  donne de sympathiques Apple pie ou les fameux Cardamom snickerdoole !
De voir toute cette effervescence culinaire m'a donné envie de créer une tarte d'automne mais version salée !

Alors cette tarte est faite de légume de saison et peut être adapté selon votre marché. Pour une texture onctueuse je choisis des patates douces (qui peuvent être remplacées par tout ce qui s'écrase facilement), pour le croquant et l'acidité j'ajoute des radis roses mais des navets feront parfaitement l'affaire. Pour le fromage je prends du râpé locale donc du cheddar mais je vous conseille vivement de prendre du comté si par change tu peux t'en procurer du BON à prix raisonnable (aaaaaaaaaarg!)



Pour 6 gourmands en plats principale il te faut ...

POUR LA PÂTE
280 g de farine complète
10 cl d'huile d'olive
10 cl d'eau
1/2 cuillère à café de sel 


POUR LA GARNITURE
1 oignon
2 grosses patates douces idéalement une rose et une blanche
1/2 botte de radis roses
40 cl de vinaigre
des herbes aromatiques
1 cuillère à café de curcuma

POUR LE BATTU
2 œufs
20 cl de crème
20 cl de lait
100 g fromage râpé

POUR LE GOÛT lol
Sel et poivre




Pour la pâte mets tous les ingrédients dans le bol d'un robot et mélanges au batteur K jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte. Sinon à la main c'est plus long mais faisable (mais ce sera sans moi Mouahahahah). Réserves la pâte sur le plan de travail.

Pelles et éminces l'oignon sans pleurer ! Épluches les patates douces et coupes en petit cube. Laves bien les radis et coupe les en tranches fines ! Dans une cocotte fais suer l'oignon avec de l'huile d'olive (vengeance saleté d'oignon !), ajoutes le curcuma et les herbes. Ajoutes les patates douces et les radis remues pour faire légèrement dorer. Déglaces au vinaigre et fais cuire à couvert à feu très doux pendant 30 minutes. Ajustes l’assaisonnement. Mmmmm c'est déjà très bon comme ça !

Abaisses et fronces la pâte (facile n'est ce pas ?). Dans un saladier mélanges les œufs, la crème, le fromage, sel & poivre. Écrases grossièrement les légumes dans la cocotte et tapisses le font de tarte avec cette espèce de purée grumeuse. Recouvres avec le battu. Cuirs le tout à 200°C pendant 20 minutes (personnellement je mets la tarte au four et j'allume le four, quand le préchauffage est ateint je compte 20 minutes) !

C'est prêt! Tu peux servir le tout avec une salade verte (ou n'importe quoi de vert ici c'est le vert des côtes de blette) mais avant qu'ils ne dévorent tout prends une photo et postes là sous l'article ! 

Bon ap !









mercredi 24 octobre 2018

J'ai lu "Maman a tort"





Avant de partir pour les Etats Unis j'ai fait le plein de livre... Je ne perds pas espoirs de lire un jour les romans de Stephen King en version original mais en attendant tel un écureuil j'ai glané des précieux livres en français au prêt de mes connaissances et dans des boîtes à livres. Je suis tombée sur Maman a tort de Michel Bussi. J'ai hésité car je déteste les histoires qui mettent des enfants en danger... Mais tu sais aussi comme je suis curieuse quand il s'agis de neuroscience surtout infantile ! 

RÉSUME :

Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant... Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. Il est le seul. Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marrianne Augresse par exemple. Car, déjà, les souvenir de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil. Le compte à rebours a commencé. Qui est vraiment Malone ?

MON AVIS :

Haletant, l'auteur nous tiens tout au long du roman par l'intrigue de plus en plus complexe, de plus en plus précise... Combien de fois j'ai cru détenir la vérité et non le rebondissement de la page suivante fait tomber mon château de carte. L'intrigue est un pari fou, un vrai casse-tête pour le lecteur. 

Ce roman a un rythme endiablé sans pour autant négliger les détails, les descriptions. L'auteur nous fait entrer dans la tête des personnages et se joue de notre empathie. Un petit garçon calme et son doudou bavard. Une commandante qui suit son instinct soutenue par une équipes qui tient la route. Un psy pédagogue ! Les vies d'hommes et de femmes qui s'entremêlent ...

Ce qui est dit sur l'évolution de la mémoire est juste, ce roman cadencé s'offre le luxe de nous renseigner sur les processus cognitifs de l'enfant de moins de trois ans ! Encore un argument en sa faveur... 

C'est fou, époustouflant, simple, drôle parfois, sérieux, réaliste... Une fin heureuse si on peut dire ! 

Bref, je le recommande vivement !


lundi 9 octobre 2017

J'ai lu : Pas de pot pour la jardinière



Une couverture colorée, un titre accrocheur, une héroïne atypique, dynamique qui mène des enquêtes quelque peu originales! Les Éditions Albin Michel ont mis le paquet pour donner envie de lire les œuvres de M.C. Beaton! J'hésitais à acheter la série (14€ le livre) ... Heureusement pour moi la bibliothèque de mon village a déjà investi dans ces romans de nouvelle génération.

RÉSUMÉ :

De retour dans les Cotswolds après de longues vacances, Agatha Raison découvre que son voisin James Lacey, objet de tous ses fantasmes, est tombé sous le charme d'une nouvelle venue au village. Aussi élégante qu'amusante, Mary Fortune est une jardinière hors pair, et la journée portes ouvertes des jardins de Carsely s'annonce déjà comme son triomphe. Mais Agatha Raisin ne s'incline pas avant d'avoir combattu (quitte à se livrer à l'une de ces supercheries peu reluisantes dont elle a le secret)! C'est alors que la belle Mary est retrouvée morte, enfoncée tête la première dans un de ses grands pots de fleurs. De toute évidence, Agatha n'était pas la seule à souhaiter la disparition de sa rivale.

MON AVIS :

Heureuse de voir le livre sur l'étagère de la  bibliothèque, je m'empare donc de l'ouvrage enthousiaste de commencer une lecture dynamique. J'étais pleine d’espoirs quant à l'intrigue et j'avais hâte de découvrir comment notre héroïne pour le moins sympathique allait dénouer le sac de nœuds ... Lorsque le bibliothécaire m'annonce : "vous ne vous ferez pas mal à la tête mais ça se lit"... 

... COUPERET...

Bon j'emprunte moins motivée et je lis. c'est l'histoire d'une femme moderne d'une cinquantaine d'années qui après une vie de travail acharnée dans un milieu des affaires à la limite du requin de la finance (tu vois un peu le tableau, ce n'est pas une enfant de chœur, elle a l'air d'être un personnage fort et déterminé), prend sa retraite dans un mignon petit village que seul les Anglais peuvent nous vendre. Village typique avec des cottages mignons et des voisins souriants et accueillants. Mais où il ne fait finalement pas bon vivre aux vues du nombre de crimes qu'il s'y commet ;)
Donc nous sommes plongé dans la vie -insipide- d'une quinquagénaire complexée par l'arrivée d'une voisine sublime et douée pour tout... Bon premièrement ça ne colle pas avec le personnage vendu dans le résumé. Ça  aurait pu être drôle, si ça avait été habilement décrit en exacerbant la mauvaise foie assumée du personnage mais ce n'est pas le cas! Dommage.

Après 102 pages de jérémiade de vieille fille, le meurtre à lieu! OUF! Je n'y croyais plus! Et après 130 pages d'enquête mal menée, lourde et redondante, nous découvrons le coupable et l'affaire est élucidée en deux pages avec une finalité aberrante... 

Bref, je suis bien heureuse de ne pas avoir acheté les quatre tomes, car mise à part les amuses-bouches de la couverture prometteurs d'un bon menu, je suis restée sur ma fin... Ce livre m'a vraiment déçu de A à Z et je ne reprendrai pas de raisin merci!