vendredi 10 février 2017

J'ai lu : la fille sur la photo



Bibliza m'avait fait envie avec son article sur le bouquin! Elle savait  que j'avais un peu de temps devant moi et elle a glissé La fille sur la photo de Karine Reysset dans une sélection d'autres! Et je n'ai qu'une chose à dire : MERCI! En effet, avec cet ouvrage je découvre un auteur et un style...

RÉSUMÉ :

Quand elle accourt au chevet de Garence, la fille de son ancien compagnon, Anna doit faire face à tout ce qu'elle a fui et la place incertaine qu'elle a tenue pendant 10 ans. Son histoire d'amour avec le "grand homme", réalisateur de renom, qu'elle a quitté pour un admirateur plus inquiétant qu'il n'en avait l'air. Les trois enfants qu'elle a "abandonnés", après les avoir aimés comme s'ils étaient les siens.Les raisons de son départ, dont elle-même a fini par douter, et les traces qu'il a laissées dans le coeur des uns et des autres.Est-il trop tard pour recoller les morceaux?  Est-ce seulement souhaitable?

MON AVIS :

Ce livre est un peu comme le journal intime d'une femme au passé familial difficile, qui peine toute sa vie à trouver sa place. Anna est contrainte de revoir son ex-compagnon qui l'appel à l'aide pour sauver la petite dernière qui est en dépression sévère. 
C'est alors qu'elle nous raconte son histoire comme une thérapie. En se remémorant ses souvenirs elle tente d'analyser les évènements et surtout de se trouver une place dans cette vie qu'elle a toujours dévouée autre sans s'occuper réellement d'elle. Le roman est terrible au début, il est écrit par une femme blessée et dépressive, mais les sourires et les belles images reviennent au fur et à mesure qu'Anna avance dans son analyse. 
Un dénouement heureux pour l'héroïne qui pour la première fois ne prend pas la fuite mais assume son choix.

Ce roman traite de la place de chacun dans le monde du travail, la famille, par rapport aux autres. Il traite aussi de la maternité et du dévouement de la femme pour sa famille qu'elle soit de sang ou adoptée. 

J'ai trouvé le style très agréable, je n'ai coupé ma lecture qu'à deux reprises car mes yeux se fermaient tout seuls. L'écriture est souple et agréable, les informations bien distillée. Et je trouve personnellement que l'auteur parle de la Bretagne comme seul des non-bretons la perçoivent. Je me retrouve dans ses mots et ses sentiments.

Un très bel ouvrage que je recommande à mon tour.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire